Les évènements à venir

Il n'y a aucun événement à venir.

Colloque Scientifique

Quand :
24 avril 2014 @ 8 h 00 min – 14 h 00 min
2014-04-24T08:00:00+00:00
2014-04-24T14:00:00+00:00
Où :
Théâtre de Sambreville
5060 Auvelais
Belgique
Coût :
5 € pour l'ensemble des 3 jours
Contact :
Nathalie ARNOULD
003271/26.03.34

Pour télécharger le programme complet du colloque, cliquez ici.

weba4En l’espace d’un siècle, l’historiographie de la Première Guerre mondiale connait de nombreuses évolutions, passant d’une démarche visant à établir les faits et à démontrer les responsabilités des belligérants à une entreprise de compréhension globale de ce conflit (1). A partir des années 1970, l’apport déterminant d’une histoire sociale puis culturelle permet aux chercheurs d’investir de nouveaux territoires, qu’il s’agisse de l’arrière, des entrées et sorties de guerre, de la mémoire ou encore des anciens combattants(2)… En définitive, tout se passe comme si, motivée par une demande sociale de plus en plus forte, la recherche redécouvrait la Grande Guerre – à défaut de la « retrouver »(3) – au fur et à mesure que disparaissaient les derniers combattants (4). Au cœur de ce terrain d’investigation se situe la question de la violence, point nodal de nombreuses et virulentes querelles historiographiques en France (entre partisans de la « contrainte » et du « consentement ») mais aussi en Grande-Bretagne (les « learning-curves ») et dans une moindre mesure en Allemagne (on pense bien sûr à la « querelle des historiens » et au rôle accordé à la Première Guerre mondiale dans la genèse de la destruction des Juifs d’Europe). Pourtant, paradoxalement, ces controverses amènent sans doute les chercheurs à détourner leur regard de ce qui est sans nul doute le sel de la guerre : la bataille. C’est pourquoi, à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, il apparait important d’étudier ces combats d’entre Sambre et Meuse qui, par bien des aspects, posent de nombreuses questions.

Exposés dans un article fouillé publié dans le numéro 2 d’En Envor, Revue d’histoire contemporaine en Bretagne (5), les chantiers historiographiques relatifs à la bataille de Charleroi sont multiples. Ils concernent tant l’analyse du warfare que l’étude des représentations et de la mémoire. Or le centenaire de l’année 1914 constitue une opportunité unique de non seulement faire le point sur les connaissances actuelles mais également pour poser les jalons d’une future histoire qui, assurément, bénéficiera des quatre années de commémorations. Enfin, ajoutons que c’est bien dans une perspective européenne qu’est initiée cette manifestation, afin de contribuer autant que faire ce peut à l’élaboration d’une véritable mémoire partagée de ce conflit, à bien des égards fondateur. Se déroulant dans le cadre des programmations de l’année de l’Allemagne en Belgique, un tel colloque ne peut pas ne pas bénéficier du soutien français de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Co-écrit en France et en Belgique, le projet scientifique de ce colloque est à l’image de ce que souhaite être cette manifestation : un grand moment d’histoire publique européenne tourné vers une meilleure compréhension de notre passé. Ecrit au cours de l’année 2012, ce texte est le résultat de deux années de réflexions tripartites sur ce que doit être un colloque sur la bataille de Charleroi à l’occasion de ce centenaire des combats d’entre Sambre-et-Meuse.

L’essentiel des ressources intellectuelles étant désormais mobilisées, c’est désormais sur le plan logistique qu’il convient de concentrer les efforts afin de prévoir une organisation sans faille. En effet, une fois que le comité scientifique aura déterminé la programmation finale du colloque (‘hiver 2013- 2014), le comité d’organisation s’attèlera à la construction « matérielle » de la manifestation en organisant transport, frais de bouche, hôtellerie, … ce bien entendu sans oublier la communication, élevée au rang de véritable priorité.

Le colloque La bataille de Sambre-et-Meuse, août 1914. Regards allemands, belges et français sur les armées, les lieux de mémoire et les représentations.

____________________________________

1) BECKER, Jean-Jacques, « L’évolution de l’historiographie de la première guerre mondiale », Revue Historique des Armées, n°246, 2006, p.4-15 ; PROST, Antoine et WINTER, Jay, Penser la Grande Guerre, un essai d’historiographie,Paris, Seuil, 2004.

2) RIDEL, Charles, Les embusqués, Paris, Armand Colin, 2007 ; BOULOC, François, Les profiteurs de guerre 1914-1918, Paris, Complexe, 2008 ; BECKER, Jean-Jacques, 1914 : Comment les Français sont entrés dans la guerre, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1977 ; CABANES, Bruno, La victoire endeuillée, la sortie de guerre des soldats français (1918-1920), Paris, Seuil, 2004 ; MOSSE, De la Grande Guerre au totalitarisme. La brutalisation des sociétés européennes, Paris, Hachette, 1999 ; PROST, Antoine, Les Anciens Combattants et la société française, 1914- 1939, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1977.

3) « La guerre de 1914 n’est pas perdue », Le Mouvement social, n°199, avril-juin 2002, p.95-102. AUDOIN-ROUZEAU, Stéphane et BECKER, Annette, 14/18. Retrouver la guerre, Paris, Gallimard, 2000 ; PROST, Antoine,

4) Sur la construction de la figure du «dernier Poilu» et des élargissements au niveau européen on renverra à OFFENSTADT, Nicolas, 14/18 aujourd’hui, la Grande Guerre dans la France contemporaine, Paris, Odile Jacob, 2010, p.136-142.

5) LE GALL, Erwan et TIXHON, Axel, « La bataille de Sambre-et-Meuse, août 1914. Regards allemands, belges et français sur les armées, les lieux de mémoire et les représentations », En Envor, Revue d’histoire contemporaine en Bretagne, n°2, été 2013, en ligne. 

 

Public :

enseignants, chercheurs, étudiants, généalogistes, simples curieux…

Pour tout renseignement :

Axel TIXHON – axel.tixhon@fundp.ac.be – 003281/72.41.97

Nathalie ARNOULD – narnould@commune.sambreville.be – 003271/26.03.34

Baudouin BRASSEUR – bau59@hotmail.be

A votre bon coeur !…
Aidez-nous à faire vivre notre ASBL et l'ensemble des projets imaginés pour célébrer le centenaire en Val de Sambre !
Merci par avance de votre intérêt pour notre action et de votre générosité !